19.10.2017Syndrome du bâtiment malsain

Définition

Le syndrome du bâtiment malsain (SBS) - des troubles de santé dus au bâtiment - décrit les situations dans lesquelles les utilisateurs d’un bâtiment souffrent d’inconfort ou de problèmes de santé graves qui semblent liés au temps passé dans le bâtiment concerné, mais sans qu’une maladie ou une cause spécifique puissent être identifiées.

Prévention

En 1984, un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquait que jusqu’à 30 % des bâtiments neufs et rénovés dans le monde pouvaient être à l’origine de symptômes liés à la mauvaise qualité de l’air intérieur.

La première caractéristique frappante de ce syndrome est qu’il ne n’observe généralement pas chez une seule personne, mais dans tout un groupe d’utilisateurs du bâtiment. Le plus souvent, il ne s’agit donc pas de cas individuels, mais de symptômes qui concernent plusieurs travailleurs dans un même bâtiment. Le syndrome apparaît généralement dans des espaces de bureaux fermés et équipés d’un système de ventilation.

La seconde caractéristique de ce phénomène est que les symptômes sont variés, non spécifiques et généralement bénins mais apparaissant à une fréquence supérieure à la normale : fatigue sévère, irritabilité, vertiges, nausée, irritation des yeux, rhume, oppression thoracique, infections des voies respiratoires.

Causes

Le syndrome du bâtiment malsain est souvent associé à une mauvaise qualité de l’air, en raison d’un système de CVC absent ou défectueux (chauffage, ventilation et climatisation). Un système de CVC qui fonctionne mal peut être le résultat d’une conception ou d’un entretien défectueux, entraînant une capacité de ventilation insuffisante et/ou un air de ventilation qui ne garantit pas une hygiène suffisante. À son tour, ce manque de ventilation entraîne une accumulation de CO2 et de particules fines.

Les COV (composés organiques volatils) dans l’air intérieur, la fumigation de certains matériaux de construction et éléments de mobilier et l’utilisation de produits de nettoyage peuvent aussi être à l’origine du syndrome. De plus, l’utilisation de certains dispositifs de désodorisation et les soi-disant assainisseurs d’air peuvent considérablement augmenter le taux de COV dans l’air intérieur.

L’humidité est une cause et un précurseur important de la contamination microbiologique par la moisissure (spores fongiques) et les bactéries, qui peuvent à leur tour être à l’origine du syndrome du bâtiment malsain.

Symptômes

Les symptômes liés au syndrome des bâtiments malsains sont souvent comparables à ceux résultant d’une exposition à des (bio)aérosols. Les symptômes les plus fréquents sont des irritations des yeux, du nez et de la gorge, des troubles neurotoxiques ou de santé générale, des irritations de la peau, et des sensations olfactives et gustatives. Souvent présentes dans des environnements trop humides, les moisissures et les bactéries peuvent provoquer des réactions allergiques.

Les symptômes varient selon les individus et ne se limitent pas à la liste ci-dessus. Il est important de comprendre que chaque personne réagit différemment à l’exposition à des polluants. L’aspect psychologique est important également. Par exemple, en cas de charge de travail importante et avec le stress qui l’accompagne, le système immunitaire peut être affecté, réduisant considérablement la résistance aux influences externes, comme celle des aérosols.

Les symptômes apparaissent dans un délai assez court pendant ou après la présence de la personne affectée dans un bâtiment particulier, généralement dans les semaines qui suivent. Les symptômes disparaissent rapidement lorsque la personne ne fréquente plus ce bâtiment. Dans des cas exceptionnels, la disparition des symptômes peut prendre plus de temps ou même aboutir à des problèmes de santé à long terme.

Solutions

Consultez ce site internet pour en savoir plus sur le syndrome du bâtiment malsain et cliquez sur les entreprises qui proposent des solutions ou remplissez le formulaire de contact pour poser vos questions spécifiques.

Sources

https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2017/09/14/tips-voor-een-gezondere-werkomgeving--lucht/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_du_bâtiment_malsain

https://www.sickbuildingsyndrome.eu/

Partagez cet article